• Sphère Ministérielle du Premier Arrondissement de Diamniadio – Bâtiment A Sénégal
  • infos@agriculture.gouv.sn

Programme d’Appui au Développement Agricole et à l’Entrepreneuriat Rural (PADAER)

Le Programme d’Appui au Développement Agricole et à l’Entreprenariat Rural (PADAER) est mis en œuvre par l’Etat du Sénégal avec l’appui du FIDA et du Fonds Fiduciaire Espagnol. Il s’inscrit dans les orientations des stratégies politiques i) du Programme d’Option Stratégique Pays (COSOP 2011-2015) du FIDA ; ii) de la Stratégie Nationale de Développement Economique et Social du Sénégal (SNDES) ; iii) de la Stratégie de Croissance Accélérée (SCA) et iv) des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) des Nations Unies. Son objectif global est de contribuer à la réduction de la pauvreté rurale et stimuler la croissance économique dans sa zone d’intervention.

Son objectif spécifique est d’améliorer durablement la sécurité alimentaire, les revenus des petits producteurs (agriculteurs et éleveurs) et créer des emplois durables pour les ruraux, en particulier les jeunes et les femmes. Le Programme cible les populations vulnérables de 67 communautés rurales des régions de Tambacounda, Kolda, Kédougou et Matam. Pour la réalisation de cet objectif, le PADAER fait entre autres, la promotion et le développement des chaines de valeurs riz, maïs, mil, sorgho et les cultures maraichères. Parmi ces céréales, le riz occupe une place de choix dans les habitudes culinaires des Sénégalais avec une consommation moyenne de 74 kg/an par habitant. Face au contexte mondial marqué par un renchérissement des prix des produits agricoles avec la perte progressive de la vocation rizicole de l’Asie, l’accroissement démographique du pays et le taux d’urbanisation galopant, le Gouvernement du Sénégal a fait de l’autonomie en riz une préoccupation majeure. Elle est considérée à juste titre comme une question de souveraineté alimentaire nationale. ‘’Cette vision est déclinée à travers des slogans connus et acceptés de tous’’ dont, entre autres, ‘’le Sénégal nourrit le Sénégal, le Sénégal sécurise et augmente les revenus de ses ruraux’’, a dit le ministre de l’agriculture, M. Pape Abdoulaye SECK qui présidait la journée de communication du Sénégal, au Salon international de l’agriculture (SIA) 2014 de Paris. Dans cette perspective le Sénégal met en œuvre le Programme de relance et d’accélération de la cadence de l’agriculture au Sénégal (PRACAS) qui constitue le volet agricole du Programme Sénégal Emergent (PSE). Dans le PRACAS, figure le Programme National d’Autosuffisance en Riz (PNAR) qui vise à l’horizon 2017 la production de 1 600 000 tonnes de riz paddy correspondant à 1 080 000 tonnes de riz blanc de qualité pour couvrir les besoins du Sénégal. Cette note présente les réalisations et perspectives du PADAER pour sa contribution aux objectifs du PRACAS

www.padaer.org